2 minutes reading time (369 words)

Le marathonien blessé

 

Le marathonien blessé

(Poïme sans rème, alexandrins boiteux)

 

 

Un beau matin, comme un éclair, Douleur lui déchire la jambe, de haut en bas

Et persiste

Et le bloque

Il se tord, il s’inquiète

Déjà une fois…

Surgissent du passé les blessures anciennes.

Hernie soit qui mal y pense

Le lundi il consulte,

Le mardi on l’opère !

Nouveau monde s’ouvre alors dans lequel il s’engouffre :

Ré-éé-duuu-caaaa-tionnnnn,

                                              long tunnel

De brouillard et de doute, et de lumières diffuses…

Les jours de marathon et les jours de dossard,

Il a le blues

Ils rient tous, ses copains, ses frères et sœurs d’armes,

Quand lui coureur de larmes

Marche… et pleure ses dossards oubliés.

Chaque jour il s’en va, pour une heure, rien qu’une heure

Seulement.

D’exercices, d’électrodes, il se nourrit.

Et d’attente, et d’espoir

D’écoute, d’amour aussi. Beaucoup.

Le soir fatigué, se projette à Demain,

                                                            pas demain, mais plus loin !

La nuit,  

Il écoute sa jambe, qui se tait ou ronronne

Tandis que lentement son dos reprend sa forme.

Douleur s’est éloignée, mais reste bien blottie

Hypercondriaque, lui qui était hypo,

La petite tension, le petit pincement,

Deviennent inquiétude, alors,

                                               il part marcher.

Sillonne les sentiers, les pistes, les forêts

Tous ces coins de nature que par cœur il connait

Pour les avoir parcourus 

                                         (Mot magique, « courus »),

En long, en large, en travers, encore en long

Des années, des années alors qu’insouciant

Il buvait des dossards comme on enfile des perles

Oh beaucoup moins que nombre de ses acolytes

Raisonnable il se pense

Motivé il se panse, il reviendra, c’est sûr.

Blessé il est, patient doit être… Demain il fera jour

De dossard

Le 21ème est dans la boîte !
 

Commentaires 3

Aïolirun le mercredi 31 octobre 2018 18:39

Voilà de bien jolis mots en attendant le retour de tes récits de course !

Voilà de bien jolis mots en attendant le retour de tes récits de course !
zeBoss le vendredi 2 novembre 2018 00:36

Toujours épaté devant des gens qui ont un talent pour écrire ... et très fier que tu inaugures cette nouvelle catégorie Billet d'humeur.
On fera une page spéciale pour tes 2 livres de récits bien entendu. Avec une dédicace spéciale pour les CLMs !!

Toujours épaté devant des gens qui ont un talent pour écrire ... et très fier que tu inaugures cette nouvelle catégorie[i] Billet d'humeur[/i]. On fera une page spéciale pour tes 2 livres de récits bien entendu. Avec une dédicace spéciale pour les CLMs !! ;)
PP78 le samedi 3 novembre 2018 10:42

Tu vas vite revenir , c'est certain ! Hypocondriaque , on l'est tous après une blessure ... Petite contracture pour moi en ce moment , rappel d'un arrêt long aussi ... J'espère ne pas avoir le temps de composer un poême (en plus , j'ai moins de talent , inutile !)

Tu vas vite revenir , c'est certain ! Hypocondriaque , on l'est tous après une blessure ... Petite contracture pour moi en ce moment , rappel d'un arrêt long aussi ... J'espère ne pas avoir le temps de composer un poême (en plus , j'ai moins de talent , inutile !)
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 21 novembre 2018