Cognac 2022 : First DNF

Cognac2022

Deux semaines après l’enchaînement Cap-Ferret (chaud!)  - Nice-Cannes (trop chaud et un joli vol plané au km 5), la fin de saison se dessine avec deux très fameux festifs, mon cher Beaujolais le week-end prochain, et aujourd'hui le marathon du Cognac qui m’avait laissé un beau souvenir l'an dernier. Levé aux aurores, mais arrivé tardivement sur place, j’ai quand même réussi à me garer à 200 mètres de la zone départ-arrivée, et je m’habille rapidement en enfilant un peu à l’arrache mes oripeaux de bagnard, mes croc’s et la lourde chaîne entravant cou et bras, pour aller retrouver mes acolytes du jour. Pas le temps pour un léger maquillage facial jaune et noir, accrochage du porte-dossard et je file. 

Salut les amis ! Cagouille-I Rhum Man a récupéré mon dossard (et ma bouteille de Cognac). Le temps de prendre quelques photos, avec les Bikila, Graham-Crocodile Dundee qui a fait une infidélité à son alligator, le troquant pour l’occasion contre un requin, Moïse, Jésus, les inoxydables Pascal et Chantal, Thierry… Sous ce beau soleil charentais, - décidément 2022 aura offert un inquiétant été de presque 6 mois - , la bonne humeur est là, un très gros peloton a répondu présent pour profiter aujourd’hui de cette joyeuse journée. Trois courses au programme, un 10, un semi , et notre marathon.

Notre Alain Létard national au micro sonne le rappel, nous fait agenouiller, relever, et bang! Le départ est donné.

Le troupeau se met en route sous les vivas du public enthousiaste, que l’on salue en riant, nous passons tout de suite la Charente.

Après 300 mètres, je ressens une petite pointe à l'ischio gauche, qui monte rapidement.

600 mètres. 

“Paf” fait l’ischio. 

Je marche un peu, mais c’est fini. 

Demi-tour.

DNF.



                                                                       FIN



Notes de l’auteur

      8 jours plus tôt

      Belle journée de course malgré tout

      Et après



Never give up, c’est mon mantra, il s’est fracassé sur mon 348ème dossard… Le grand Alain Mimoun en personne m'avait dit un jour “Et souvenez-vous, n'abandonnez jamais!” 

J'avais bien coupé à Bruxelles en 2014 lorsque Maeva avait vu ses deux genoux la lâcher douloureusement l’un après l’autre, mais c’était un clignotant paternel, je n'allais pas la laisser toute seule avec sa déception… et lorsque sur certaines courses j'affrontais des coups de mou ou des grands moments de doute, j'avais toujours en tête les paroles de mon Maître, ou le prénom du petit être pour lequel je courais en violet, ou simplement les ajustements du  Runnindoum de service qui sait que les courses ne sont que succession de bons et de mauvais passages, et se met en mode “patience”. Mais aujourd’hui, la douleur vive croissante m'a tout de suite dit “STOP sinon ta cuisse va se déchirer sur toute sa longueur”. 

Quel cruel moment lorsque d’un coup on comprend que c’est fini - alors que ça venait à peine de commencer - , qu’il faut faire demi-tour et repasser devant la foule la tête basse… On apprend à tout âge !

 

8 jours plus tôt

 

Cette semaine, après le doublé Cap-Ferret - Nice-Cannes, j’ai juste fait une petite sortie vélo pour profiter du beau temps et faire tourner les jambes et le cardio sans à-coups.

En effet les deux marathons n’ont pas été de tout repos, la chaleur était présente sur les deux circuits et même si les chaleurs atlantique et méditerranéenne ne sont pas tout à fait les mêmes, en octobre ça surprend un peu !  j'ai un peu souffert sur les deux courses, mon Nono pareil, et chacun a triomphé sur ses terres en distançant l’autre, un peu au-delà de 4 heures 30!... On dira que nous avons tenu à faire profiter le public des couleurs de notre asso Laurette Fugain plus longtemps ! Il faut aussi dire que le tutu a une forte prise au vent… Ah, non?...

Un petit week-end familial en Charente s’annonçait alors, de ces moments où l’on prend un grand bol d'air mais aussi un grand bol de gastronomie abondamment arrosé de breuvages de qualité. Samedi soir j'allais me coucher… fatigué, et décidais de sortir les running shoes et d’aller m’aérer en campagne en fin de matinée dimanche.

Une petite sortie mi-route mi-chemins forestiers, très vallonnée, 11 km pour 160D+, dans une fraîcheur relative jusqu'à ce que le soleil perce, et avec un vent assez fort. Tout se passait bien, je me perdais parfois, et sur la fin de la boucle, à 3-400 mètres de la fin du circuit, une petite pointe dans l'ischio gauche se fit sentir, enflant rapidement et me faisant terminer en marchant. Je rentrais un peu énervé et inquiet pour le marathon de la semaine suivante,  il faut rappeler ici que je suis un peu hypocondriaque en ce qui concerne la machine à courir…

Toute la semaine, j’ai donc procédé à des petits massages-bâtons, des exercices de renforcement doux avec poids légers, le tout sans douleur, et bien sûr aucune sortie. La confiance revenait, même si je n’étais pas totalement rassuré.



Belle journée de course malgré tout

 

De retour sous l'arche départ / arrivée, je rase un peu les murs pour disparaître du paysage en général et des yeux de la foule en particulier, et remonte doucement vers la voiture pour me changer. Au moins je n'aurai pas trop de linge sale à ramener demain ! 

Puis je retourne sur zone, mes copains vont repasser en ville à la fin de la première boucle, soit environ 12 km. Ils font tous une drôle de tête en m'apercevant dans le virage, en civil ! Ca me donne l'occasion de faire quelques belles photos souvenirs, la météo est maintenant estivale, et il règne ici une véritable ambiance de fête, les gens sont contents d’applaudir leurs coureurs, Alain au micro maintient la grosse ambiance, me faisant un petit clin d’oeil micro en me présentant comme étant le premier abandon de la journée, gloriole dont je me serais bien passé!

Le temps coule doucement et les arrivées s’enchaînent, le 10 km, le semi et enfin la distance reine.  Le vainqueur déboule en moins de 2h30, enrhumant au passage la queue de peloton du semi parti en même temps que lui…, il n’a pas dû tester beaucoup les huîtres, pâtés, entrecôtes et autres schweppes-cognac ou vins locaux ! Bikila arrive pas si loin derrière, incroyable “vieux” moteur encore capable de signer un 3h18 qui ferait pâlir bien des jeunes fringants, j’admire cette longévité ! Puis les déguisés vont se succéder pour arriver tous au port, plus ou moins émoussés mais heureux d’ajouter une ligne à leur palmarès pour la plupart très étoffé. 

On se retrouvera pour la fameuse 3ème mi-temps, une de ces soirées d'anthologie où le sang du vignoble coule à flot sous les spotlights, où l’on se raconte sa journée - même si la mienne fut courte - et où déjà on se projette goulument sur le rendez-vous suivant , en l'occurrence le Beaujolais pour beaucoup. Retour d’expérience de l’édition précédente, j’avais réservé un petit gîte en pleine campagne à 2 km de la salle des fêtes afin de pouvoir rentrer serein en fin de soirée sans crainte d’avoir à souffler dans un ballon qu’un passant en bleu marine m’aurait aimablement tendu… Des képis je n’en croisai aucun, mais avec ces 2100m aller puis retour, je pouvais tester mes réactions à la marche rapide, test qui me fit retrouver un peu le sourire, ma cuisse ne bronchant pas, sous la lueur de cette grosse lune qui me faisait une frontale céleste.



Et après

 

Après ce premier échec, je veux vite retrouver la joie de passer sous l’arche d’arrivée, ça tombe bien - ou pas - samedi prochain se court mon festif incontournable, le désormais célèbre MIB. Mon idée est de tenter de faire Fleury - Villefranche en marche rapide, j’ai 7 heures pour cela, je ne pourrai juste pas m'arrêter un quart d’heure à chaque ravito festif, advienne que “courra” ! 

A J-6, je suis allé consulter pour avoir une idée plus précise des dégâts, et un avis. Pas de feu rouge a priori. 

A J-2, une échographie révèle une lésion cicatricielle du long biceps fémoral (je suis quand même bien équipé!), et me conforte dans ma tentative -prudente- de marchathon, nous verrons bien ! 

 

Et ce sera le clap de fin pour 2022. J’ai déjà annulé ma participation au Nature MarathonMan de Saint-Mathieu de Tréviers près de Montpellier début décembre, là même où j’étais arrivé bon dernier sur des rotules épuisées au Festa Trail en 2014, un grand souvenir…

 

J’ai évidemment commencé à esquisser un joli programme de course pour 2023, avec entre autres une participation au 100ème anniversaire du plus vieux marathon d'Europe, et un point d’orgue en Italie en été… Il faut donc aborder ces nouveaux objectifs avec un minimum de sérieux.

C’est ma petite kiné qui va être contente de me voir sonner à la porte du cabinet la semaine prochaine !



Lire la suite
  95 lectures
  0 commentaires
95 lectures
0 commentaires

Orta 2022, la porte des étoiles

298014051_3348424158711233_1148731236268570361_n
En Lombardie sur les rives du lac d’Orta, depuis la plage du Lido Di Gozzano, on peut aller courir chaque année au mois d’aout une ou plusieurs courses, le carton plein étant de courir chaque jour la distance de son choix, soit 10km, semi, marathon, ou 50km et cela pendant 10 jours consécutifs. Avec...
Lire la suite
  1122 lectures
  3 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
Titi
Impressionnant ! Belle aventure !
mardi 23 août 2022 20:25
PP78
4/10 resque la moyenne Surtout , 4 comme les Daltons ! Bon ; pour le dénivelé total, j'ai un peu de mal à calculer : "c’est en ré... Lire la suite
mardi 30 août 2022 07:06
El Palmero
Bravo les jumeaux ... ça donne envie wink)
mardi 30 août 2022 08:19
1122 lectures
3 commentaires

Biarritz 2022 - Le tutu, les croc's et le béret

Biarritz2p
Cette première édition du marathon international de Biarritz restera dans les mémoires (la mienne en tous cas) comme une belle désirée qui se mérite… pourtant on était prévenus avec le magnifique profil de course dévoilé très tôt par l'organisation. La météo de la semaine avait de quoi inquiéter un ...
Lire la suite
  1349 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
Cagouille 17
Un joli parcours pas facile malgré tout pour cette première édition d'un marathon qui deviendra "grand" je n'en doute pas un seul ... Lire la suite
mercredi 15 juin 2022 15:43
1349 lectures
1 commentaire

BLM 2022 - marathon sans pression... quoique

20220522_141145-p
L’édition 2022 du marathon de Blaye fut un grand cru, une longue et belle journée de fête... Partis "vite" avec mon twin récurrent Nono car on savait que les vrais ravitos ne sont proposés qu'à partir du 11eme km, nous étions flashés en 1h04 aux 10km et  2h38 au semi... Alors nous pouvions entr...
Lire la suite
  1758 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
El Palmero
Un récit bien binouzé qui m'oblige à signer pour 2023!!!
mardi 31 mai 2022 06:41
1758 lectures
1 commentaire

Givry 2022 - le bal des Centenaires

Givry1
Dans la grande salle polyvalente de Rully, la lumière est tamisée. L’un après l'autre parmi six marathoniens honorés ce soir, Cagouille17 et JPE78 - Jean-Louis et Jean-Pierre - après avoir écouté une synthétique évocation de leur parcours, s'avancent et se prosternent délicatement devant le Grand Ma...
Lire la suite
  1398 lectures
  9 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
LeGna
Magnifique Doumé - Intro - Développement - Conclusion, rien ne manque, agrémenté de ta coloration verbale habituelle tant savoureu... Lire la suite
mardi 5 avril 2022 05:36
Runnindoum
Merci, ZeMask ! Ravi que ça t'ait plu, la couleur, ça nous parle... ... Lire la suite
mardi 5 avril 2022 10:11
SYLVIE
J'ai adoré ton texte je viens de me poser pour le lire d'une traite ! Oui nous reviendrons vivement les revoyures comme on dit dan... Lire la suite
mardi 5 avril 2022 07:25
1398 lectures
9 commentaires

Girona Vias Verdes 2022 : la solitude du coureur de fond

Gerone2022DL
Avant Girona était mon deuxième rendez-vous avec les 42 km cette année, très attendu car annulé l’an dernier pour les causes que tout complotiste connait bien. “Marathon, démission !!” Quelques jours avant les retrouvailles avec mon twin longues distances, la météo nous joua un tour imprévu : un vio...
Lire la suite
  1223 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
SYLVIE
sympa ton article ça donne vraiment envie d'y aller mais avec un groupe clmien pour ne pas se sentir trop seul !
samedi 2 avril 2022 06:48
1223 lectures
1 commentaire

Cernay 2022 - Glaciale conjuration covidienne

Cernay-ravito-especial
Depuis le bouquet final de 2021, avec l'enchaînement Cognac - Beaujolais - La Rochelle, j’ai tiré beaucoup de plans sur la comète 2022, envies de dossards potentiellement contrariées par les annulations qui revenaient, le variant nouveau ayant succédé à sa version vinique…     Miracle, Cernay n'étai...
Lire la suite
  1874 lectures
  4 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
DingDong
Bravo pour avoir bravé le froid et la pluie ! Content de t'y avoir croisé ... Lire la suite
lundi 17 janvier 2022 20:50
PP78
Bien joué Bro' .Il fera meilleur à Givry ! RDV est pris pour Cernay 2023 , n'est-ce pas ? ... Lire la suite
mardi 18 janvier 2022 11:31
Ericand
Merci pour ce beau récit. Cela permet de nous remémorer cette belle balade de 42,195 km. Avec Jo, nous n'étions pas si loin derri... Lire la suite
mardi 18 janvier 2022 20:46
1874 lectures
4 commentaires

Cognac 2021 – Tigrou au pays de l’Or / le retour*

Cognac2021
Jour de marathon ! Ce matin-là, comme souvent en semaine, la journée débuta par un lever à 5h pour faire 1h30 de route pour rejoindre Jarnac et pouvoir se garer près de la zone départ-arrivée. Parti par temps sec, j’essuyais quelques petites bruines sur la route, pour finalement profiter d’un petit ...
Lire la suite
  1589 lectures
  6 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
Pgaz
Bravo Doumé. Encore une chouette ballade en ta compagnie. En attendant la prochaine, ce samedi.
mercredi 17 novembre 2021 22:03
El Palmero
"1er ravito vers Bourg sur Charente, où je me suis prudemment réhydraté, me contentant d’un bon verre de pineau, et repoussant les... Lire la suite
jeudi 18 novembre 2021 07:38
Bikila
Toujours fidèle pour graver tes marathons dans le marbre "Clmien". Heureux d'avoir revu Tigrou et la compagnie des déguisés que j'... Lire la suite
jeudi 18 novembre 2021 09:06
1589 lectures
6 commentaires

Tours Loire Valley 2021 – la vengeance du mur

DLTours2021-2
Préambule belge   Fin août c’étaient les retrouvailles internationales avec le Beer Lovers Marathon de Liège, petite bulle de bonheur belge concoctée par les organisateurs malgré un épisode climatique catastrophique qui avait cruellement frappé la ville quelques semaines avant, et les contraintes sa...
Lire la suite
  1781 lectures
  3 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
LeGna
Magnifique racontade de ces encore beaux moments Doumé
dimanche 3 octobre 2021 17:02
SYLVIE
Toujours aussi intéressants tes récits et là on a la chance d’en avoir deux pour le prix d’un ?
lundi 4 octobre 2021 05:52
El Palmero
Toujours ce km 34 c'est quand même trop bon de prendre le MUR sur un Marathon, ça prouve qu'on est toujours marathonien et bien v... Lire la suite
mercredi 6 octobre 2021 12:25
1781 lectures
3 commentaires

Saint-André des Eaux 2021 – Petite sortie familiale

Saint-Andredeseaux CLMs au départ
Depuis le Grésivaudan, l’été coule ses jours tranquilles et de séances de kiné en petites sorties course ou vélo, j’essaye d’assouplir et de renforcer doucement mais sûrement la machine avec en tête les dossards du second semestre qui se profilent peu à peu. Une de mes angoisses est de sortir de tou...
Lire la suite
  4211 lectures
  6 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
Bikila
Il y a bien longtemps que je lorgne sur les charmes de ce petit marathon breton. J'espère pouvoir l'inscrire à mon palmarès dès l'... Lire la suite
jeudi 5 août 2021 09:22
Aïolirun
Dire que je vais tous les ans vers là bas ! ton récit me donne envie de caler les dates.
jeudi 5 août 2021 10:15
Pgaz
Bravo Doumé. Content d'avoir couru à tes cotés: je pense que l'on s'est motivés mutuellement. Tu as oublié de souligner que le pas... Lire la suite
jeudi 5 août 2021 13:09
4211 lectures
6 commentaires

Grésivaudan 2021 – Le monde d’après ?

GresivaudanDL
Début d’année Tendinite d’Achille, mollets hypertendus en limite de rupture, hernie « du sportif », hernie inguinale, puis apparition d’une sciatique bien douloureuse un mois avant la course avaient rythmé mon début d’année. Tout ça cumulé avec les annulations de dossards qui continuaient à s’enchai...
Lire la suite
  1741 lectures
  3 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
El Palmero
Les récits CLM me manquaient et les tiens en particulier ... petit coquin tu as apprécié le Bois Français ... Lire la suite
vendredi 25 juin 2021 06:56
Runnindoum
Merci Maitre ! je vois que tu connais cet endroit dont j'ignorais l'existence jusqu'à ce que la grande Dany aille s'y rafraichir ... Lire la suite
vendredi 25 juin 2021 11:46
LeGna
Doumé, j'étais passé à travers ce délicieux récit et… je ne regrette pas de le lire rétrospectivement tant il est bon de se plonge... Lire la suite
mardi 24 août 2021 05:37
1741 lectures
3 commentaires

Cap-Ferret 2020, mon 1er marathon off

MDVDoume
A nouveau la magie opère, les douleurs s’estompent et les jambes renaissent, c’est l’arrivée triomphale, le dernier tour de la place ! Nous levons les bras dans les 195 derniers mètres, je sens la présence du tapis rouge et je me mets à hurler l’air de “Pirates des Caraïbes” à pleins poumons, qui no...
Lire la suite
  4402 lectures
  0 commentaires
4402 lectures
0 commentaires

TGCM 2020 - Montbron, Monde réel

DL2020
2020, annus horibilis, année de courses virtuelles, certes de beaux challenges et de partages, mais quand même, le désespoir de voir toutes les courses auxquelles j’étais inscrit s’annuler les unes après les autres … Dans l’idéal mon année aurait dû comporter une quinzaine de marathons, mais le coro...
Lire la suite
  5652 lectures
  0 commentaires
5652 lectures
0 commentaires

Cap-Ferret, Bordeaux, Nice-Cannes 2019 : mon petit triplethon d’automne!

3medailles
Piraillan, dimanche 20 octobre 15 jours après Jersey commençait mon tryptique Marathon des Villages – Marathon de Bordeaux – Marathon de la Côte d’Azur. Bordeaux ne devait initialement pas se situer à ce moment du calendrier, mais le mouvement des gilets jaunes était passé par là fin mars… J’avais r...
Lire la suite
  21516 lectures
  0 commentaires
21516 lectures
0 commentaires

Jersey 2019 - Sunday, bloody sunday !

Jersey2
L’an dernier, je m’étais inscrit au marathon de Jersey , mais malheureusement, victime de cette sournoise hernie discale, je dus y renoncer. Sur ma demande, l'organisation me permettait alors gentiment un report de dossard. Un an plus tard , c’est avec une magnifique tendinite d'Achille que j’allais...
Lire la suite
  4683 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
CarpeDiem17
Un très bon week-end marathon en votre compagnie,on a été gâtés météo paysages.... Une chose est sure ....tu n’auras pas fait ce m... Lire la suite
lundi 14 octobre 2019 19:31
4683 lectures
1 commentaire

Ultra-Marin 2015 : Daou martolod o voned da veajiñ

UM-couvRecit
J-3… je ne tiens plus en place… au retour de la grande fête du MVA, agrémenté de sa traditionnelle grimpette du Mont-Sainte Odile entre amis la veille, la nervosité a remplacé la béatitude, le bleu de mon visage de William Wallace a cédé la place au blanc de l’anxiété… positive ! Car je n’ai qu’une ...
Lire la suite
  14053 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
Robocop78
Ce n'est pas la première fois que je lis ton récit. Je ressens toujours les mêmes frissons en parcourant ces chemins que nous avon... Lire la suite
mardi 16 juillet 2019 08:22
14053 lectures
1 commentaire

Poitiers 2019 – Un sage chrono tu viseras

60891661_1585747801585666_7674193447904870400_n2

Pour la 2ème année consécutive, une gentille invitation du marathon des Forts du Périgord m’amenait à Poitiers, et c’est ainsi que samedi après un peu de route, je débarquais au parc de Blossac pour retirer mon dossard, avec cette étrange sensation de vide puisque l’an dernier nous étions ici même u...
Lire la suite
  15163 lectures
  1 commentaire
Commentaire récent pour cet article
grenouille
Bravo pour ce nouvel opus ?? et ce récit toujours aussi bien écrit ... Lire la suite
mardi 4 juin 2019 04:18
15163 lectures
1 commentaire

Givry 2019 – Un meuretthon en famille

OEUF-MEURETT_20190507-091231_1
L’an dernier, j’avais aussi laissé ce dossard à l’infirmerie, je pleurais d’autant plus que j’étais à 30km de l’évènement ce week-end-là… Et enfin, le tant attendu marathon des Vins de la Côte Chalonnaise dont je me délectais à l’avance nous accueillait en cette fin d’hiver 2019, très jeune et pourt...
Lire la suite
  2629 lectures
  2 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
Robocop78
Comme j'ai vécu au plus près ton odyssée bourguignonne, je ne m'étendrai pas trop. Content d'avoir retrouvé Wallace rencontré au M... Lire la suite
vendredi 3 mai 2019 17:51
Aïolirun
Encore un bel opus bien arrosé ! bravo doumé !
lundi 6 mai 2019 19:36
2629 lectures
2 commentaires

Marathon des Forts 2019 – Le releveur et le silex

Moins de 6 mois après l’opération de ma seconde hernie discale, ce marathon des Forts du Périgord était le vrai test, celui qu’avec impatience je redoutais un peu, même si au fond de moi, j’ai des certitudes que je ne devrais pas avoir… Marrakech il y a un mois et demi fut une balade de santé, une g...
Lire la suite
  2589 lectures
  2 commentaires
Commentaires récents pour ces articles
Aïolirun
Pas facile on dirait ce marathon ! Ton retour aux affaires est sans égal ! Bravo Doumé !
mardi 2 avril 2019 18:56
Runnindoum
Et 42195 excuses à Béa grande organisatrice du MDF que j'ai rebaptisée Barbara dans un moment de délire hypoglucidique ????
samedi 6 avril 2019 16:17
2589 lectures
2 commentaires

KOUROU 2013 – Rencontre avec mon totem

Les flancs frémissants, jaguar en chasse, je bondis dans la nuit noire. Parmi une centaine de bipèdes, joyeusement je m’élance. Il fait 27°. Les éclairages publics défaillent ; j’ouvre bien grand mon œil de caïman noir, les pièges urbains ne manquent pas. Les vampires s’en moquent, qui volètent deux...
Lire la suite
  2661 lectures
  0 commentaires
2661 lectures
0 commentaires