3 minutes reading time (669 words)

J'ai vu les étoiles

4

Vendredi 19 Juillet début de notre voyage en pays bigouden pour rejoindre Sylvie et Johann qui nous hébergent dans leur jolie maison en bord de mer à Treffiagat.

 

Samedi avant la pasta party du soir nous prenons la route pour la Pointe du Raz, le port d’Audierne pour déguster une part de kouign-amann. J’en connais qui vont tomber de leur chaise en me lisant, mais c’est tellement bon !

Sur le retour nous découvrons le village de Locronan.

 

Dimanche matin notre super hôte Johann vient tous nous chercher pour nous emmener au départ à la pointe de la Torche pour 9h.

 

Le marathon des Etoiles de la Baie est très particulier puisque c’est le seul en France à être à 100% caritatif pour les enfants atteints du cancer. Notre émotion est au comble lorsque Thomas sur le podium entouré de Romane et Chayton tous trois en rémission donnent le coup d’envoi.

Nous sommes 617 coureurs dont  260 marathoniens, 84 duos et 63 trios.

 

Le départ sur une musique d’ ACDC est donné, je laisse filer Hervé et nos amis.

                                                             

Durant plus de 5 km trois coureurs me suivent dont l’un n’arrête pas de jacasser. J’ai fini par dire en rigolant de le faire taire ou de lui mettre un scotch sur la bouche.

 

Le premier semi est composé de montées, descentes, faux plats. Heureusement durant cette première partie le parcours est jalonné de bois ou de passages ombragés. Nous poursuivons la course au travers de jolis villages Plonéour-Lanvern, Tréguennec, Saint-Jean-Trolimon où j’ai rencontré le Père Noël !

Les maisons sont entourées d’hortensias en fleurs. Parfois des panneaux humoristiques jalonnent les chemins, un petit arrêt s’impose !

                                                     

Le 2e semi est en plein soleil, même la brise marine dans le dos et les éponges mouillées ne me rafraîchissent pas. Je traverse les villages du Guilvinec comportant une des petites difficultés du marathon un escalier d’une trentaine de marches suivi d’une descente en colimaçon assez sombre, Saint Guénolé toujours avec un grand soleil et je remarque à peine le phare d’Eckmuhl !

 

Pour la petite histoire, Hervé a vécu une aventure avec une coureuse autour du 21e km qui courait avec l’aide d’un accompagnateur en vélo alors que cela était interdit.  Elle lui a répondu vertement : »fais pas c…. Je vous épargnerai les noms d’oiseaux qui ont suivi et la façon dont elle traitait son coéquipier ! Il a fini par dire à des bénévoles de ne pas l’applaudir car c’était une tricheuse !

 

 

J’alterne à partir du 31e km course et marche en bord d’océan. Je peux remercier les bénévoles ainsi que les habitants qui m’ont donné de l’eau entre les ravitaillements et même leur propre sucre pour que je reprenne des forces.

 

Un km avant l’arrivée sur la plage une jeune bénévole en vélo me suit en me parlant, un vrai soutien. J’ai enfin emprunté un petit chemin de sable fin pour pénétrer sur la magnifique plage de Pors Carn où m’attendait un auto-stoppeur très particulier : Hervé qui fêtait son 20e marathon.

 

Il m’a accompagnée sur le dernier km me laissant devant l’arche d’arrivée où m’attendaient mes amis. Ils avaient appelé des bénévoles sur le parcours, inquiets de ne pas me voir afin de me retrouver.

 

Ma montre tout juste arrêtée, la médaille très originale autour du cou (une boîte de sardine), j’ai vu les étoiles !

 

Les Etoiles de la Baie est pour moi le plus difficile de mes 6 courus à cause de la chaleur. A aucun moment je n’ai pensé abandonner. J’avais en tête la lutte journalière contre le cancer de tous ces enfants dont Thomas 18 ans. L’année dernière il se trouvait dans une joëlette. Cette année guéri, entouré de sa famille il a couru les 5 premiers km et a franchi la ligne d’arrivée. Bravo à toi.

 

Avant de refermer doucement la page des Etoiles de la Baie, je remercie les 450 bénévoles, certains habillés dans des tenues improbables, qui sont restés pour certains plus de 7h en plein soleil pour nous ravitailler, nous soutenir par leurs applaudissements.

Grand Raid du Morbihan 2015 - 177 km : quand l'ult...
 

Commentaires 4

Aïolirun le vendredi 2 août 2019 10:21

Bravo pour ce nouvel opus ! Un marathon qui a l'air bien beau ! Vive la Bretagne ! Gourc'hemennoù !

Bravo pour ce nouvel opus ! Un marathon qui a l'air bien beau ! Vive la Bretagne ! Gourc'hemennoù !
El Palmero le samedi 3 août 2019 06:37

En tant que Breton du Sud j'adore les Marathons et mes amis CLM Bretons! Bravo pour cette nouvelle médaille des plus originales.

En tant que Breton du Sud :p j'adore les Marathons et mes amis CLM Bretons! Bravo pour cette nouvelle médaille des plus originales.
MarieNo le lundi 5 août 2019 09:58

un très beau souvenir que ce marathon bravo Sylvie pour ce nouveau marathon bouclé

un très beau souvenir que ce marathon :) bravo Sylvie pour ce nouveau marathon bouclé :)
Ericand le vendredi 16 août 2019 07:35

Bravo Sylvie, même si ce marathon a été difficile, tu en garderas que les meilleurs moments. Place au repos maintenant en attendant Chablis que nous ferons à allure coooooooooool comme au beaujolais.


Bravo Sylvie, même si ce marathon a été difficile, tu en garderas que les meilleurs moments. Place au repos maintenant en attendant Chablis que nous ferons à allure coooooooooool comme au beaujolais.
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 17 août 2019