3 minutes reading time (524 words)

Quand ça veut .... ça veut pas !

IMG_20200926_131700

Quand ça veut .... ça veut pas !

2020, annus horibilis pour tous les marathoniens. Le Marathon Var Provence Verte serait donc un des seuls marathons français de
l'année, les autres disparaissant les uns après les autres avec le passage du Coronavirus.
Mais quand ça veut pas....ça veut pas ! Dès mon arrivée sur Brignoles, alors que je me dirige vers le village marathon, je vois
une énorme branche de platane sur la route. Le vent souffle fort (95 km annoncé), le doute. Nous nous retrouvons peu à peu dans
la salle communale et la rumeur n'est pas bonne pour les marathoniens. Trés vite, l'organisateur nous annonce la mauvaise
nouvelle : annulation du marathon, les massifs viennent d'être interdit d'accès par le préfet. Nous verrons dans les instants qui
suivent toute l'équipe d'organisation faire tout pour nous basculer sur le 23 km semi XL au départ de Saint Maximin. Merci à eux
tous ! J'imagine la difficulté pour nous permettre de courir malgré tout. La troupe CLM est là, un peu sonnée, mais très vite la
joie de se retrouver enfin après ces mois de disette prend le dessus.
Départ prévu pour 10h30, nous nous retrouvons dans les navettes direction Saint Maximin. Le groupe se réunit pour notre photo
traditionnelle. Les sas de départ sont ouverts, et je sens de suite que nous ne battrons pas nos records sur semi XL cette fois-
ci. Positionnés tout à l'arrière du départ, nous sommes à la joie de nos retrouvailles. C'est parti ! Un petit tour de ville, le
gros du flot part au loin....notre balade commence en queue de peloton, nous ne la quitterons plus. Au fil des kilomètres dans la
campagne varoise, notre petit Grupetto se constitue, Laurence, RR38, Captain Jack, Calou et moi même, que du champion. On discute
, on rit, on court, un peu pas trop vite, on profite ! Dans la traversée de Tourves, un ravitaillemnt a été installé. Un verre
d'eau et nous repartons mais le hasard met sur notre chemin : "Le Caramy". Petite discussion rapide avec Quentin : " Tu as de
l'argent toi ? oui. On boirait pas un jaune ? allez ! Je ne vous raconte pas la tête des personnes assises à boire leur café ! Un
grand moment ! Le Grupetto restera soudé sur la fin du parcours, un parcours vraiment joli. Nous y croiserons les signaleurs de
l'Unité de Sécurité Civile n°7. Il y a quelques années, j'ai fait mon service militaire à la base toute proche, l'occasion de
dévoiler quelques secrets d'anciens combattants.
Nous approchons du centre de Brignoles. Chantal et Jess, médailles autour du cou, nous rejoignent : " Aprés ce virage, c'est
l'arrivée ! " Oui mais voilà....dans cette rue, il y a .... le bar PMU ! " On s'en jette un dernier ?" Rigolade en buvant un bon
vieux jaune bien épais ! Le Grupetto franchira la ligne masqué et ensemble, un pur bonheur !
Un dernier mot avant de finir, il est pour toi Pascal. J'ai été si heureux de courir avec toi ! Tu m'impressionnais avec tes "je
sais plus combien de marathons". Maintenant tu touches à l'extaordinaire ! Je suis heureux de te compter parmi mes amis !
Vive CLM et Aïoli sur notre belle famille !

TGCM 2020 - Montbron, Monde réel
 

Commentaires 1

LeGna le mardi 29 septembre 2020 05:43

Quelles belles retrouvailles et un superbe récit imagé digne de Pagnol. L'esprit CLM survivra toujours même au passage du Covid19. Bises à tous. Plus qu'impatient de vous revoir

Quelles belles retrouvailles et un superbe récit imagé digne de Pagnol. L'esprit CLM survivra toujours même au passage du Covid19. Bises à tous. Plus qu'impatient de vous revoir ;)
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 24 octobre 2020

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to http://courirlemonde.org/