4 minutes reading time (757 words)

TRAIL EN TERRES D'OC à La Salvetat sur Agout (34)

 

Compte rendu d’une belle aventure Trail en duo avec Le Gna.
Suite à ma publication de vendredi soir concernant le #trailenterresdoc de Commune de La-Salvetat-Sur-Agout, voici la punition 🤪 que mon binôme m’a demandé de faire.
Je vous préviens ça va être long, très long.
Bon courage à celles et ceux qui liront jusqu’au bout 🤣🤣🤣
Donc vendredi après avoir récupéré les dossards et fait quelques courses pour la traditionnelle pasta party en tête à tête, l’heure de reposer les corps a sonné.
Réveil 6h, petit déjeuner pris, nous nous préparons à rejoindre le départ qui sera donné à 8h. Il fait frais et le brouillard bien présent à 700 m d’altitude.
Une petite photo avec Marine, l’organisatrice de l’événement et la 60aine de concurrents s’élance à 8h02.
Yvan Borgna m’a briefé la veille, il reste à mes côtés et c’est moi qui donne le tempo de notre duo.
Nous traversons La Salvetat/Agout par les ruelles munies d’escaliers direction les chemins forestiers des Monts du Somail.
Mon binôme du jour m’attend dès le 1er km: il va trouver l’aventure bien longue à supporter mon rythme de limace sur un trail 🤫
Nous arrivons au 1er pointage et ravitaillement (10,3km) à 8 km/h de moyenne, après un court arrêt (fromage, produits régionaux, eau, coca) zou, le maître Jedi rappelle à son padawan du jour qu’il faut passer la seconde. Ni une ni deux, je m’exécute. On a encore des borne à faire (49 en tout et 1800 m de D+).
Direction le refuge de la Gineste, 2nd pointage et ravitaillement (14,6 km) et aussi 1ère barrière horaire fixée à 2h30 de course, nous sommes toujours à environ 8km/h, et le tracé longe le lac de Fraisse/Agout, la bruyère nous entoure et nous surplombons une vallée verdoyante avant une descente en sous-bois, l’occasion de voir 2 masses noires (sangliers) déboulés devant moi. En arrivant en bas au torrent, au pied de la majeur difficulté du parcours, km 19 à nos montres gps, c’est la douche froide😱. Nous nous sommes trompés de chemin😫☹️🤬. On voit des concurrents venant d’un autre chemin, nous disant qu’un point de contrôle se situe dans un hameau plus en contre-bas (a leur ⌚️, ils ont 24 km). Afin d’être quand même classé sur cette 1ère édition, nous décidons d’y descendre et se faire pointer. Nous allons à contre sens de la course et bon nombre de participants croisés nous souhaitent bon courage, certains mêmes ont fait la même chose que nous.
Problème de balisage, débalisage sauvage ou manque de vigilance de notre part? Pas grave, ça fait parti du jeu. Au final, 2,5km aller ↘️, 2,5 km retour↗️ et bien 1h de perdu pour se retrouver au pied des 1000 marches (environ 4 km et 800m de D+ à gravir 🥵). C’est là que la majorette (avaleur de bitume) que je suis en c… grave. Je tente de suivre les conseils du maître Yvan: poser le pied bien à plat sur les marches pour ne pas trop solliciter les mollets. Je roumègue un peu, beaucoup, à la folie😏. Mais qui m’a emmené dans cette galère🧐? Bon, tu y es, il faut y aller, la sortie c’est là-haut, chaque marche est un calvaire, je tire de mon sac une pâte de fruit. Mon binôme ne s’y trompe pas, c’est un prétexte pour m’asseoir et souffler un peu. Je sens bien qu’il bouillonne intérieurement, mais bon, quand j’en peux plus, j’en peux plus. Il a de la patience à me supporter si longtemps. Il est presque prêt à me porter🤪🤪. Non quand même pas, faut pas déconner non plus.
Km 28, nous voilà revenu sur le plateau où se situe le lac(😤 tout ça pour revenir au même point😂😂).
Le prochain ravitaillement et 2ème barrière horaire (temps limite 15h) se situe à 2 km, nous y arrivons vers 13h. Il nous reste 20 bornes relativement plat, j’ai bien écrit « relativement », car la moindre bute, bosse, vous les appelerez comme vous voulez, un mur pour moi: obligé d’enclencher le mode rando😏 plutôt marche inactive.
Dernier pointage à 15 km de l’arrivée à La Salvetat et nous voilà finishers en un peu moins de 8h: 7h53 de partage
Merci oh Maître Jedi
Merci à tous les gentils bénévoles pour leur présence
Merci à Trail en Terres d'Oc (Marine) et Followourtrack pour les dossards
Différents formats de course à découvrir pour les paysages ou à refaire
J’ai entendu dire que mon binôme avait déjà signé pour l’an prochain. Il est certain qu’il battra son record sur l’épreuve sans son boulet de service 😂😂
 
Peut être une image de 3 personnes, dont Philippe Molimard et Yvan Borgna et personnes debout
 
 
Peut être une image de lac, arbre, crépuscule, ciel, nature et montagne
 
Peut être une image de arbre et nature
 
 
Peut être une image de 1 personne, nature, arbre et montagne
 
Peut être une image de carte
 
 
Cap-Ferret 2020, mon 1er marathon off
 

Commentaires 2

Invité - Yvan Borgna le lundi 13 septembre 2021 06:38

Je confirme les faits - sincère et véritable
Bravo Fifi, ta punition est purgée mais cela valait le coup d'être raconté non ?

Je confirme les faits - sincère et véritable :D Bravo Fifi, ta punition est purgée mais cela valait le coup d'être raconté non ? :p
Jean-No RR38 le lundi 13 septembre 2021 16:46

Non vous vous êtes trompés d'aiguillage
Avec le Jedi que tu avais je ne suis qu'à moitié surpris

Non vous vous êtes trompés d'aiguillage:o Avec le Jedi que tu avais je ne suis qu'à moitié surpris:D
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 26 octobre 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://courirlemonde.org/