•   MarieNo a commenté cette publication à propos de il y a 11 mois
    Tuto : comment on devient centenaire.

    Ça y est je suis devenu centenaire !
    A force de le programmer, reporter, reprogrammer, mon centième marathon est enfin arrivé lors de la 30ème édition du marathon de La Rochelle.
    Finalement c’est logique : j’y avais couru mon premier marathon en 1997, ainsi que la 10ème et la 20ème édition, et c’est la huitième fois que j’y prenais le départ. La Rochelle, c’est 8% de mes marathons !

    C’est bien d’être centenaire.
    Les jours qui précèdent, les gens sont très sympas avec toi : ils t’envoient des messages d’encouragements sans « te mettre la pression », te disent que « ça va bien se passer », tu sens qu’ils sont contents pour toi même s’ils « n’aimeraient pas être à ta place » et lorsqu’arrive ledit week-end et que tu les retrouves, tu ne leur en veux même pas d’arborer le t-shirt paradisiaque d’une défaite aux cigales, tellement ils ont mis du cœur à te préparer des surprises pour ce moment.

    Pour ton week-end de centenaire, tu es super bien entouré .
    Y a des PDC, en l’occurrence pour moi Valérie et Fred CarpeDiem17, qui se plient en quatre pour que tout se passe bien : qu’ils soient ici remerciés.
    Y a des amis qui parcourent des centaines de kilomètres en train ou en voiture pour te retrouver et t’accompagner pour l’événement et ceux qui n’ont pas pu venir t’appellent ou t’envoient des messages sympathiques pour te dire qu’ils pensent à toi.
    Les Palmeros et le Gna, ceux qui avec JNo RR38 te disent depuis des mois de te « bouger le cul » pour arriver à 100 sont là : merci à eux. JNo RR38 voulait me faire une belle surprise, il a un empêchement, comme Grenouille, on pense à eux.

    Donc quand tu deviens centenaire, tu passes un week-end à te faire bichonner, à te laisser porter par tes amis, ta femme et les PDC.
    Un petit tour dans La Rochelle pour se chauffer les gambettes et faire des emplettes au Marathon expo, une leçon de rugby à la télé par Fred et ses bagnards, la Pasta pour retrouver Zeclown et GoMa, Runnindoum, Gilles, Chantal et Pascal, Jo et Papote en force.
    C’est super convivial, tu vois des gens heureux de se retrouver et d’être ensemble, si bien que tu finis par te dire qu’après avoir couru 99 marathons sans avoir jamais abandonné, il ne faudrait pas gâcher la fête prévue autour de toi le lendemain…

    Arrive le dimanche matin, la météo est parfaite. Légère pression quand même : on te met en premier plan sur les traditionnelles photos d’équipe avec les CLM et les Galopins Canejanais avant de rejoindre le départ.

    (Parenthèse statistique, c’est mon 75ème marathon avec Bikila, mon mentor et parrain CLM : 75% courus ensemble, « eh beh » comme on dit chez nous en Béarn ! Avant La Rochelle - le 73ème officiel, on vous expliquera pourquoi - nous sommes à 36-36 en termes de victoires l’un sur l’autre…)

    Au starter, tu t’appliques à trouver le bon rythme de course : pas évident, ça joue des coudes au départ et c’est le moment dont Bikila profite pour te semer et prendre l’avantage en portant son score à 37…. Pffff !!
    Durant quatre dizaines de kilomètres Gilles (qui n’est pas en Arlequin) surveille chacune de tes foulées et t’aide à faire le bilan des marathons courus en te posant des dizaines de questions : ainsi sont évoqués mes TOP5 et FLOP5 et les meilleurs souvenirs ressurgissent, que des bons moments, pas forcément tous sportifs.
    Comme Palmero me l’a recommandé, je me régale de chaque mètre parcouru et de l’ambiance de la course.

    Enfin approche l’arrivée : celle de La Rochelle figure parmi mes préférées de marathons et je ne me prive pas de le faire savoir à Margaux, l’élève de Coach Bikila, pour l’aider à savourer son premier marathon qu’elle termine en trombe.
    Avec Gilles nous finissons main dans la main en moins de 3h38 : merci à lui de s’être mis à mon rythme et à mon service. Quel régal !

    Après la course, lorsque le cap des 100 marathons est franchi, la famille CLM, fidèle à la tradition, t’intronise dans le club idoine : d’autres centenaires sont là, y a même un bi et une quadri accompagnée de son mari sexycentenaire ! Mais rassure-toi, ils sont tous très gentils !
    Lors d’une cérémonie, t’es couvert de cadeaux (des T-shirts, des écussons, un album-photo...) et sur les photos il n’y a que des sourires.
    De quoi te donner envie de continuer à courir des marathons !

    Merci à tous pour ce week-end mémorable et inoubliable vécu à 100 pour 100. C’était trop bien !
    • Désolé d'avoir raté ton intronisation Christophe... mais merci pour le tuto ! Je le garde et le relirai ...mais il m'en manque encore...27 !
      Reported
    • Dire que tout les ans je mets la boule de Noël de ton 50ième dans le sapin.....
      Reported
    • Oui Chrichri nous attendons les boules de Noël de ton 100ème 😀 Bravo Centenaire tu t’es bien bougé le cul 🤣
      Reported
    • Un beau récit pour une belle journée de centenaire ! Beaucoup pensé à toi et à vous bien sûr ! Tellement déçue de ne pas être avec toute la troupeUn beau récit pour une belle journée de centenaire ! Beaucoup pensé à toi et à vous bien sûr ! Tellement déçue de ne pas être avec toute la troupe clm….
      Bravo encore pour cette belle aventure 👏👏👏👏
        Plus…
      Reported
    • très beau récit, une belle fête pour un événement dans la vie d'un runner je n'ai pas pu être des vôtres hélas mais tu étais très bien entouré ettrès beau récit, une belle fête pour un événement dans la vie d'un runner je n'ai pas pu être des vôtres hélas mais tu étais très bien entouré et chouchouté big bravo à toi   Plus…
      Reported
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
Unable to load tooltip content.
ÉVÉNEMENTS À VENIR
RDV
RDV CLM Marathon de La Rochelle 2022
  1.   27 Nov 2022 à 09:30
RDV CLM Marathon de Valence 2022
  1.   4 Déc 2022 à 08:00
DERNIER ARTICLE DE BLOG